Tout savoir sur la VAE aide-soignante

image_pdfimage_print

 

 

Qu’est-ce que la validation des acquis de l’expérience?

 

 

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit individuel inscrit dans le Code du travail, issu de la Loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002.

La VAE permet d’obtenir, à travers la valorisation des expériences professionnelles :

  • tout ou une partie d’un diplôme,
  • un titre professionnel
  • un certificat de qualification

C’est une procédure de reconnaissance officielle des connaissances et des compétences du candidat. Il est évalué par un jury indépendant, comportant des professionnels.

 

A qui s’adresse la VAE?

 

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an (en équivalent temps plein, soit 1607 heures)d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à faire valider des acquis de son expérience en vue d’obtenir une certification professionnelle. 

La certification professionnelle regroupe:

  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés au nom de l’État, créés après avis d’instances consultatives paritaires.
  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle émanant de diverses autorités ou organismes.
  •  les certificats de qualification professionnelle (CQP) émanant de branches professionnelles.
  • Les certificats de qualification professionnelle interbranches (CQPI). 

Cette expérience peut être en rapport avec l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole (en dehors des activités familiales privées).

Le candidat doit justifier d’une domiciliation en France. 

 

Coût de la VAE?

 

 

La démarche VAE pour les diplômes d’État du secteur sanitaire et sociale est gratuite, hormis les frais envoi, de reprographie et de déplacement pour le passage devant le jury. 

Le candidat peut bénéficier d’une prestation d’accompagnement (non obligatoire) pour l’aider à remplir le « livret 2 » et/ou pour préparer l’entretien oral. 

L’accompagnement peut être financé dans le cadre de plusieurs dispositifs de financement et peut donner lieu à un congé au titre de la VAE.

Pour plus d’informations sur le financement, vous pouvez consulter le portail de la VAE

 

Quelles sont les étapes d’une démarche de VAE?

 

 

Étape 1 : Information et conseil sur la VAE

Contactez un centre de conseil sur la validation des acquis de l’expérience (Point Relais Conseil)

Qu’est-ce qu’un centre de conseil sur la validation des acquis de l’expérience ?

C’est une structure de proximité dédiée au conseil et à l’information sur ce dispositif. Elle est portée par des organismes tels que Pôle Emploi, les Missions locales, le Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles (CNDIFF), etc. auprès desquels vous pouvez solliciter un entretien avec un conseiller.

Où trouver un Point Relais Conseil près de chez moi ?

 

Étape 2 : La demande de recevabilité :  dépôt du livret de recevabilité « livret 1 » 

 

Le candidat ayant décidé d’entamer une démarche VAE, doit au préalable être recevable. Pour cela, il doit compléter le livret de recevabilité n° 1 et fournir l’ensemble des pièces justifiant de ses activités en rapport avec le diplôme (attestation employeur, bulletins de salaire, relevé de carrière complet…). 

Comment faire la demande d’un « livret 1 »?

Auprès de l’Agence de Services et de Paiement  (ASP). L’ASP est un établissement public administratif, sous la tutelle du ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche et du ministère chargée de l’Emploi.

Toute demande peut être faite par courrier, téléphone ou téléchargement internet

 

ASP – Direction Régionale Nouvelle-Aquitaine

UNACESS

8 Place Maison Dieu

CS 90002

87 001 LIMOGES Cedex 1

Téléphone : 0 810 017 710 (coût du service 0.06€/min + prix appel)

Du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00.

La décision de recevabilité ou d’irrecevabilité est notifiée par courrier au candidat par l’autorité administrative (Préfet de région du lieu de résidence du candidat) dans un délai de deux à trois mois suivant la réception du « livret » 1 complet.

Cette recevabilité est acquise pour 3 ans à compter de sa date de notification.

La notification de recevabilité de la demande est accompagnée du « Livret 2 » vierge sous forme papier.

 

Étape 3 : Rédaction du « livret 2 », support de validation des acquis de l’expérience et son envoie à l’ASP

 

 

Le principe de la VAE consiste à évaluer les compétences qui ont été acquises par le candidat au travers de son expérience, notamment professionnelle, et à les comparer aux exigences du référentiel du diplôme.

Pour ce faire, le candidat renseigne le « livret 2 » et le complète par des éléments de preuves issues de son expérience. Le candidat doit prouver que les activités exercées relèvent du référentiel  de la certification visée.

Une fois le « Livret 2 » complété, il doit être envoyé à l’ASP dans un délai de 3 ans (à compter de la date de notification de recevabilité de la demande).

 

Étape 4 : La validation des acquis : l’entretien avec le jury

 

 

L’entretien avec le jury pour la VAE des diplômes ou certificats du champ sanitaire et social est une étape systématique pour tous les candidats.

Dans un premier temps, le jury va étudier votre dossier et apprécier les compétences acquises au travers de votre expérience à partir de votre description.

Dans un deuxième temps, vous aurez un entretien avec le jury. Celui-ci vous posera des questions sur la base du dossier VAE, afin de mieux comprendre votre expérience et vos acquis. Cet entretien permet d’approfondir et de présenter les éléments contenus dans le « Livret 2 ». Sa durée est d’une heure maximum.

Le jury de la VAE est composé de représentants du ministère qui délivre la certification, de formateurs et de professionnels.

A l’issue de l’entretien, le jury va délibérer et décider :

  • La validation totale : vous obtenez le DEAS (le diplôme obtenu par la VAE a la même valeur juridique que celui obtenu par la formation initiale).
  • La validation partielle : si le candidat obtient au moins une unité ou un domaine de compétence, il peut :
    • Déposer un nouveau livret 2 qu’il devra retravailler en fonction des observations formulées par les jurys
    • Poursuivre son parcours en suivant une formation complémentaire dans un établissement de formation afin de valider les compétences manquantes (parcours mixte)

    NB : Les UC (Unité de Compétence) validées par le candidat depuis le 1er octobre 2017 le sont à titre définitif.

    • Aucune validation: le candidat peut déposer un nouveau livret 2 dans un délai de 3 ans de la recevabilité. Dans le cas contraire, il devra refaire une nouvelle inscription auprès de l’ASP.

Une notification du résultat est adressée par écrit au candidat.

 

Le parcours du candidat à la V.A.E., schéma récapitulatif:

 

 

Textes relatifs à la VAE :

 

Toute la réglementation de la VAE :

Portail de la Validation des Acquis de l’Expérience du Ministère du Travail 


Obligation vaccinale anti-Covid et rentrée Septembre 2021

X